à Gérardmer, Julia Clair a terminé deuxième du premier des deux tournois de coupe FIS

Xonrupean Julia Clair (27 ans) rêvait-elle de mieux que de skier à Gérardmer pour accueillir une compétition mondiale de saut à ski ? À la piste de ski des Bas-Rupts, qui n’a accueilli aucune compétition cet hiver, il a fait le show et a terminé deuxième du premier tour des deux tournois de la Coupe FIS, organisés par la Fédération internationale de ski. “Il y a quelque chose d’humiliant, j’ai envie de gagner, souffle-t-il. Je pense que si je réfléchissais suffisamment à moi-même, je pourrais gagner. En tout cas, c’était un très bon entraînement, j’ai appris des choses.” Lors du premier vol, certains des vingt meilleurs pilotes mondiaux ont volé 69 mètres (dont la française Joséphine Pagnier et la japonaise Yuka Seto) avant de prendre la deuxième place à 67,5 mètres.

Seule Joséphine Pagnier, licenciée au Risoux-Club Chaux-Neuve (Jura), a pu devancer la Vosgienne avec un deuxième saut à 71,5 mètres. “Mon objectif est de faire de bons skis, je sais que je peux avancer”, a expliqué Joséphine Pagnier, devenue leader du ski français en 2019 et 2020.

Julia Clair, 19 ans, n’est pas connue car elles ont été coéquipières sur de nombreuses séances d’entraînement. “Joséphine est meilleure que moi”, a déclaré Julia Clair. Je pense qu’il nous faut une locomotive, une locomotive difficile et je ne peux pas être bon sans elle ».

Julia Clair veut se venger

A partir de ce vendredi, Julia Clair pourrait le punir avec deux rounds supplémentaires au programme dès 11h. “Une autre guerre commence”, nous a confié la Vosgienne, elle a décidé de se mettre sur ses terres devant ses amis et sa famille avant de poursuivre : “Un très bon printemps, beaucoup de travail. Nous étions en sécurité, nous avons entendu le bruit des touristes dans “Avant le vol, nous étions bien préparés. Je pense que dans le futur, nous pourrons refaire des championnats du monde.”

10 de haut : 1. Joséphine Pagnier, 248.7 pts ; 2. Julia Clair, 241,1 points ; Yuka Seto, 238,5 points ; Nina Lussi, 223,4 points ; Lexane Durand-Poudret, 215,5 points ; Annika Belshaw, 208,7 points ; Emma Rougeron, 205,1 points ; Océane Avocat-Gros, 200,5 pts ; Martina Ambrosi, 198,4 points ; Camilla Henni Comazzi, 192,5 points.

Leave a Comment

%d bloggers like this: