Alahele. Bon courage pour le sentier du Saut du Doubs

La voie du Saut du Doubs est le parcours principal de l’enseignement, très bien. Avec un champ abandonné devant la ferme Ducreux hors du temps d’où l’on entend le bruit du Doubs voler en se tapotant les oreilles. Les cabanons blanchis à la chaux, les cabanons, les cabanons en bois, la DSA, organisatrice de ce premier tirage, en a gardé le décor. Avec toutes les nuances de vert comme visible. Et à l’école, plus de 700 candidats ont été attirés par l’événement. C’était une grande victoire. C’était une victoire définitive. Au menu, trois distances, de beaux sentiers, des chutes de falaise. Bref, c’est un baptême du feu. Les jeunes vont mieux. Les concurrents viennent de toute la Franche-Comté mais aussi des Alpes. Et la sortie des “vaches” au son des cloches fut joliment embrassée par le haut Doubs.

Ces informations ont été bloquées car vous n’acceptez pas les cookies.

En cliquant “Oui”les cookies seront enregistrés jusqu’à ce que vous puissiez voir les informations .

En cliquant “J’accepte tous les cookies”Vous acceptez le placement de cookies pour stocker vos informations sur nos sites et les demandes à des fins de confidentialité et de publicité.

Vous avez la possibilité de retourner votre consentement à tout moment.
Soignez mes choix


Manon Bohard. Photo ER/Yvan GOEPFERT

Manon Bohard à l’honneur

A la longue, Gwen Masson Schaeffer, de Franche-Comté, savoyarde soit dit en passant, ne fait pas partie des consignes. 2un la route sud de la Chartreuse, 5un le Trail N’loue et les Reculées, le vainqueur de la Chambéenne, ont cependant dû se battre pour achever Joris Botton avec la performance de la remorque Ultra (2e sur le Serre Che trail Salomon et Swisspeak). Une petite minute les séparait au bout de 35 cases.Manon Bohard et sa grande histoire musicale, venue en amie, ont ravi les organisateurs. Et il a gagné, c’était pour prendre 6un au lieu d’un peu.

A 23 km, Jean-Marc Martin, vainqueur du trail des sangliers, Mont d’Or, la Balance de la mort, a ajouté l’épreuve à son palmarès. Il a reçu le meilleur prix Carl Maugain du programme Brooks Trail, l’Académie de Besançon. Louise Wanner, après une victoire “jog” aux épreuves du Comté vendredi à Chaux-Neuve (10km), a remporté l’épreuve féminine avec un 7.un mis à la poubelle, devant Manon Mougin, belle 9ème. Enfin, dans la courte course (14km), Maxime Geoffroy a inscrit son nom au premier palmarès, comme il le fait désormais sur la première piste des Mines de Champagney.

Leave a Comment

%d bloggers like this: