La Coupe du monde de bosses revient à Val Saint-Côme

Après quatre ans, la Coupe du monde de bosses reviendra à Val Saint-Côme en janvier 2023.

La Fédération internationale de ski (FIS) a sélectionné le candidat de Val Saint-Côme pour Tremblant, qui accueille l’événement depuis quatre ans.

La présidente du Centre d’excellence de ski acrobatique de Val Saint-Côme, Carole Véronneau-Gagné, s’est réjouie de la recherche d’événements. “Nous avons demandé à rendre compte de la Coupe du monde pour la prochaine ronde olympique, et notre demande a passé le test avec brio”, a-t-il déclaré. C’est une bonne nouvelle et nous sommes très heureux. »

« Contrairement à Tremblant, notre piste de Coupe du monde a été approuvée, et c’est l’une des plus difficiles au monde, a déclaré le président du Centre d’excellence. L’entreprise canadienne et d’autres organisations gouvernementales ont mis en place des camps d’entraînement ici. Tout fonctionne sur la route et nous n’avons pas à installer de gradins, ce qui réduit les coûts. Les fans peuvent regarder les courses assis dans leur voiture s’ils le souhaitent. »

Situation différente

Mme pense. La situation de Véronneau-Gagné a radicalement changé depuis 2018, alors que Val Saint-Côme n’était pas parti après avoir accueilli la Coupe du monde pendant quatre ans.

“Les sponsors de l’événement ont besoin de certaines salles pour accueillir leur public dans un rayon spécifique du lieu”, a-t-il expliqué. Notre capacité à vivre ne répondait pas aux exigences. Ces dernières années, il y a eu beaucoup de travail et nous pouvons soutenir un événement de cette ampleur. Nous avons rencontré les villes de Lanaudière. Par exemple, il n’y avait pas 100 Airbnb il y a quatre ans, mais il y en a maintenant 450. Les copropriétés sont sur-équipées. »

Chaque épreuve aura lieu le premier jour, et le duel sur scène le lendemain. L’an dernier, Tremblant a présenté deux événements personnels.

Cette année, Le Relais accueillera deux étapes les 21 et 22 janvier. La phase de groupes débutera, suivie de chaque tournoi.

“Si tout se passe comme prévu, nous voulons que deux événements aient lieu en soirée”, a déclaré le directeur général de l’équipe du Québec et responsable de la signature avec l’équipe canadienne, Nicolas Fontaine. On demande un devis sur la disponibilité de 75 à 80% de feux réguliers, et on va finir par des feux courts. Avec les compétitions en soirée et la présence de spectateurs, nous allons vivre une expérience incroyable. »

Restez court

« C’est amusant de se présenter à la Coupe du monde sur le relais, mais cela nous permettra d’avoir une très bonne base pour le reste de la saison pour nous entraîner, a déclaré Fontaine. En raison de l’absence de la Russie et de la Biélorussie qui se sont présentées dans les quatre matches, le temps sera compté et nous devrons en savoir plus. Parce que nous avons une équipe jeune, c’est une bonne option pour donner le ton pour les Jeux olympiques de 2026 en Italie. »

Après avoir fait ses débuts en Finlande en décembre, Le Relais a disputé la deuxième manche de la Coupe du monde, suivi par Deer Valley avant les Mondiaux prévus en Géorgie. Les événements en Suisse et à Bristol, NY n’ont pas été confirmés.

Lors des honneurs rendus aux Olympiens, Paralympiens et entraîneurs à Pékin mardi à l’Assemblée nationale, Miha Fontaine s’est réjouie de pouvoir concourir à nouveau dans son visage.

“Avec aucune limite de maladie jusqu’au soir, c’était incroyable. J’étais un peu jeune sur le circuit l’an dernier, mais j’ai commencé à faire ma marque jusqu’à ce que les fans puissent nous suivre. »

Leave a Comment

%d bloggers like this: