Mise à jour du Club Drôme d’omnisports : Des pépites à poli

En 2022, le Drôme Club fêtera ses 31 ans. En effet, 14 filles et 17 garçons créeront cette nouvelle version (voir ci-dessous).

Mieux encore, il n’est pas un, mais deux partisans de l’élection, en la personne de Marie Dorin-Habert et Loïs Habert.

C’est un outil autonome

Ce dernier est clair, le Club Drôme est encore meilleur, même s’il est un morceau depuis dix saisons. « Ça me donne plein d’idées d’y aller et de voir des gens que je n’ai pas vus depuis dix ans. La plupart des agences n’offrent pas ce type d’assistance. Le Club Drôme est une opportunité idéale pour les sportifs de gagner une petite somme d’argent pour pouvoir pratiquer leur entraînement à un niveau supérieur, mais aussi pour faire face à d’autres sanctions lors de l’entraînement et dans les airs contrairement. Merci donc aux organisateurs de faire perdurer la culture sportive dans la Drôme » a souligné à l’appui de cette annonce.

Le biathlon, bien sûr, est bien représenté avec quatre championnats à venir. En raison du tournoi français, ils ont quitté le spectacle du Club Drôme, vendredi dernier, au Palais des Sports Mendes France à Valence.

tuAucune aide pendant 30 ans

Pourtant, ils étaient 18. 18, parmi tant d’autres, a rappelé Marie-Pierre Mouton, présidente du conseil d’administration de l’office. Car, « La Drôme est une terre de talents, une eau de pépites essentielles qui s’affine par une action constante et continue. Elle encourage ses acteurs dans leur métier, leur dévouement, leur créativité, leur montée en puissance et leur savoir.

Ainsi, depuis 30 ans, 210 athlètes ont été soutenus et accompagnés, dont certains ayant participé aux Jeux olympiques (Dusserre, Porchier, Poirée, Cini, Mayer, etc.), représentant 33 fédérations.

Mais pas seulement, car les chanceux peuvent également bénéficier d’une aide personnelle pour l’éducation ou la carrière. “C’est le lauréat Drômeur qui s’associe, ainsi que le Club Drôme. Celui-ci regroupe, avec un financement estimé à environ 60 000 €, le CDOS Drôme et le Ministère de l’Education Nationale rattaché au Vice-Président du Sport Professionnel, National et Olympique.

Vis tes rêves

Par ailleurs, Marie-Pierre Mouton a également rappelé que Paris 2024, on s’y prépare avec le dispositif “Terre de Jeux”, les centrales d’inscription et le passage de la flamme olympique pour finir les starting blocks”. Certains joueurs, comme le judoka Hugo Mettifiot, et d’autres.

Et la déesse Marie Dorin-Habert de conclure : « Merci beaucoup d’avoir permis à ces jeunes de jouer au lycée. C’est un vrai soutien dont les sportifs ont besoin pour aller chercher des activités. Merci au Club Drôme de donner à ces jeunes la possibilité de vivre leurs rêves. Et, merci à tous les athlètes d’essayer ce sport de haut niveau, donc, pour tous les horizons. Je ne peux que les encourager à faire partie de cet effort pour trouver du travail et atteindre des objectifs ».

Nous souhaitons que la plupart d’entre eux réussissent et portent haut les couleurs de la Drôme.

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: