Natalie Geisenberger, impératrice de la luge

Posté

Article écrit par

L’Allemagne a remporté mardi sa troisième médaille d’or dans l’épreuve individuelle de luge et a confirmé son hégémonie face aux sanctions.

La luge est une punition qui consiste à frapper une patinoire sur un wagon plat avec les pieds devant la fin, gagne Natalie Geisenberger. Mardi 8 février, le lugeur allemand est entré un peu dans l’histoire de sa formation en remportant son troisième titre olympique. Il rejoint la légende allemande Georg Hackl dans l’équipe indépendante des trois champions olympiques de luge (notamment en 1992, 1994 et 1998).

Geisenberger a pris une année sabbatique en 2019-2020 pour devenir mère, à mi-parcours des Jeux olympiques, tout en espérant revenir au sommet pour les Jeux de Pékin. Un choix gagnant pour l’impératrice de la luge pour qui, au terme de quatre courses, elle a battu son amie Anna Berreiter et la Russe Tatyana Ivanova à Pékin.

Depuis 2014, Natalie Geisenberger a remporté des concours internationaux. La luge la plus titrée en Coupe du monde, en Coupe du monde et maintenant aux Jeux olympiques, l’Allemande a une histoire stratosphérique. Dans sa collection personnelle, il compte cinq médailles d’or olympiques (trois hommes, deux équipes) et une médaille de bronze. Une médaille à sept reprises pourrait s’y ajouter puisque l’Allemagne est la grande favorite du relais combiné, qui est programmé le vendredi 10 février au centre national de patinage de Yanqing.


vérifier tous les journaux

Abonnez-vous aux nouvelles

toute l’actualité en vidéo

Recevez les temps forts de notre actualité avec notre journal

Abonnez-vous aux nouvelles

Articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo a sélectionné les données quotidiennes du système audio public européen, membre de l’Eurovision. Ces informations sont publiées en anglais ou en français.

Leave a Comment

%d bloggers like this: