Pyrénées-Orientales : un hiver de toute histoire pour la neige catalane

La saison des sports d’hiver touche à sa fin pour la plupart des hôtels de glace catalans. Après une année lâche au Covid, chacun a une très belle histoire à raconter sur le parcours. Ce n’est pas fini!

C’est ce qu’on appelle finir à un niveau supérieur. Avec 2 400 skieurs recensés sur les falaises poudreuses de Font-Romeu Pyrénées 2000, ce dimanche 3 avril, l’auberge accueillait sa dernière journée d’ouverture. Globalement pour la saison, la station a terminé à 515 000 jours-skieurs, soit 20 % de plus que les 460 000 à 480 000. Une histoire sur l’hôtel Cerdane et ses voisins les Neiges Catalanes. “Nous sommes dans une saison particulière jusqu’à la fin des vacances de février. Nous aurions pu faire quelque chose de plus d’ici la fin mars, cependant, le terrain s’est dégradé pour les skieurs de printemps. Côté ski, nous avons fait une excellente saison avec 21 000 skieurs accueillis.», se félicite Jacques Alvarez, un guide ludique qui planifie la saison estivale.

Avec 97 000 journées-skieurs, les stations de ski du Cambre d’Aze, + 29 % par rapport à 2019-2020, et de Porté-Puymorens, + 23 % de recherches par rapport à la moyenne annuelle Quatre passés. “C’était une très bonne saison. Nous savons que tout le monde skie bien. Le voyage s’est poursuivi dès le début avec une nouvelle clientèle des premiers navigateurs, de tous bords, passionnés par la montagne.», a déclaré Eric Charre, gérant de la station de Porté-Puymorens, qui est la première des Pyrénées catalanes à ouvrir ses skieurs sur les premières patinoires.Auparavant, le ski de fond commençait à Noël, mais nous savons que lorsqu’il y aura suffisamment de neige à déblayer, le client réagira rapidement et toute l’industrie liée aux sports d’hiver dans le pays sera relancée.. “

C’est une saison de folie !

Pas de bilan définitif aux Angles, dont les falaises seront ouvertes jusqu’à ce dimanche. Le centre du Capcir va cependant augmenter son taux de rotation de 10 à 15 %. “La seule bonne chose est qu’après cela, vous devez savoir comment prendre soin de l’arbre. Au milieu de la hausse des coûts de l’énergie, de l’incertitude quant à l’avenir et d’une dernière saison sans skieurs en raison de problèmes de santé, il est réconfortant d’avoir Une saison comme celle-ci montre que la neige continuera.», se réjouit Jérôme Meunier, patron d’un hôtel qui réfléchit à sa stratégie de changement des modes d’intégration pour répondre aux nouvelles attentes d’une clientèle qui n’est pas seulement investie dans le ski.

Selon Puigmal, une partie des remontées mécaniques fonctionnent à nouveau depuis janvier, après huit ans d’inactivité, la majorité est ailleurs. “C’est une saison folle.” il sera toujours difficile de voir sa gérante Bérangère Maurin, annoncer par la même occasion l’ouverture du stade dans les deux prochains week-ends ! “C’est très difficile de pouvoir rouvrir Puigmal et c’est incroyable de rouvrir maintenant. Par rapport à la prévision que nous nous sommes fixée, c’est solide. L’hôtel 4 saisons sera ouvert de différentes manières. , mais c’est beaucoup d’efforts et on recommencera l’année prochaine.. “

Angles et Puigmal rejouent.

En effet, l’hôtel des Angles sera l’un des derniers à accueillir des skieurs jusqu’au 10 avril. Plusieurs des derniers jours de neige et des températures hivernales peuvent confirmer les conditions de fonte jusqu’au bout. Pas à court d’idées, l’équipe du Capcir organise un tournoi de rugby sur neige le samedi 9 avril au cœur du village avec des bodegas, un concert des Négresses vertes et un retour au pays de la championne paralympique Cécile Hernandez, nommée dans Pékin.

La fin de saison est agrémentée par Puigmal qui prévoit d’ouvrir les week-ends des 9-10 et 16-17 avril pour le plus grand plaisir des amateurs de glace. Il est inouï ou presque que cet hôtel arrête de surprendre avec un tarif forfait réduit (22,50 €) et un sac à skis + grill. Il suffisait de penser aux sommets enneigés la dernière fois.

Leave a Comment

%d bloggers like this: