Ski nordique. Fillon Maillet a brillé cet hiver, les Francs-Comtois aussi…

1. Quentin Fillon Maillet (biathlon). Cinq médailles olympiques, dont deux d’or, le n°1 mondial. Il fait partie des leaders français de l’année 2022 tous sports confondus.

2. Anaïs Bescond (biathlon). Malgré une fin de saison difficile, il a montré qu’il restait, pour sa dernière saison, une firme du Top 15 mondial.

3. Joséphine Pagnier (lele ski). Beaucoup de nouveaux progrès, à 19 ans. Elle est entrée dans le Top 10 mondial du ski féminin, mais c’était beaucoup plus difficile en haut. Un premier podium en Coupe du monde, eh bien !

4. Lou Jeanmonnot (biathlon). Il s’est avéré être l’un des tireurs les plus forts au monde. Y compris quand il va à la Coupe du monde. Le grand monde du verre de la Coupe IBU est fort.

5. Caroline Colombo (biathlon). Il y a des victoires dans la Coupe IBU. Il était candidat en équipe de France A.

6. Laurent Muhlethaler (Association nordique). La 6e place de la Coupe du monde ne fait pas exception. La qualité de son travail.

7. Oscar Lombardot (biathlon). Champion du monde junior par équipe avec une bande son dans le tournoi français, Fillon Maillet et Guigonnat l’ont emporté.

8. Mattéo Baud (nordique ajouté). Des résultats intéressants en Coupe du monde, un jeune sélectionneur mondial, et sélectionneur français… devant Laurent Muhlethaler. pas mal !

9. Émilien Louvrier. Il a remporté toutes les courses et la Transjurassienne.

10. Thomas Joly (navigateur). Sa 8ème place sur l’honneur Birkebeinerrennet (NOR) dans le cadre du circuit Visma Ski Classics était une bonne, car il était sur le podium jusqu’au sprint final. Il a également remporté la Transju’Classic.

11. Céline Chopard-Lallier (libération des terres). Presque la même musique qu’Émilien Louvrier cet hiver…

12. Eve-Ondine Duchaufour. Les retrouvailles du champion du monde U23 avec l’équipe de France étaient très prometteuses. Il se rapproche doucement des plus belles femmes françaises.

13. Sébastien Mahon (biathlon). C’est un bon retour en fin de saison après de gros soucis physiques.

14. Noémie Remonnay (biathlon). Un bilan plus solide que Coralie Langel avec de l’argent aux mondiaux juniors en relais par équipe. Il le prouve.

15. Coralie Langel (biathlon). Il a vraiment aidé les juniors à obtenir des places en équipe de France pour la Coupe IBU.

16. Marco Heinis (assemblée). Une médaille au FOJE, entrée en Coupe du monde, forte en portage.

17. Rémi Bourdin. Il a joué pour deux Coupes OPA et n’était que U23 la première année.

18. Gaël Blondeau (joint). Beaucoup de patience pour garder sa place en Coupe du monde et se battre pour devenir les 30 meilleurs mondiaux.

19. Luc Primet (navigateur canoë). C’était l’un des meilleurs jeunes Français.

20. Cloé Pagnier (libération des terres). A l’instar de Luc Primet, où la densité était plus élevée chez les garçons, mais avec moins, la médaille pour la “France” était dans le relais des comités avec Eve-Ondine Duchaufour et Alice Bourdin.

À propos d’Edgar Valet (combiné), Maël Tyrode (combiné), Léonie Jeannier (biathlon), Églantine Lombardot (biathlon), Gallois rom (ski), Quentin Joly (ski de fond) doit également être mentionné. Il y a d’autres choses aussi, mais il faut arrêter…

Ces Francs-Comtois sont debout…

Comme à chaque printemps, certains joueurs décident de mettre un terme à leur carrière senior. C’est le cas après les Jeux Olympiques. Au Massif du Jura, le plus gros départ a été la biathlète Anaïs Bescond qui, à 34 ans, a effectivement tourné la page après le tournoi de France des Tuffes début avril.

Parmi ceux qui ont porté l’uniforme de toute l’équipe de France pendant de nombreuses années, on pense aux Francs-Comtois comme à Simon Desthieux qui s’est associé avec sa compagne Célia Aymonier pour réfléchir à des projets de nouvelles affaires. Comme le Monblanais Jean-Marc Gaillard, fondé dans le Haut-Jura, le Vosgien Adrien Backscheider qui reviendra sur sa terre natale ou le Belfortain Bastien Poirrier.

Parmi les plus jeunes, Léo Raffin, Marylou Faivre (biathlon), Kevin Lancia, Coline Laurence (fond) se déplaceront également… Pierre Martin (terrain), qui a des problèmes physiques, se pose des questions.

Leave a Comment

%d bloggers like this: